Alpinisme

Le dome des Ecrins depuis le glacier blanc

Alpinisme dans les Ecrins

Point de départ pour les plus grands sommets du massif des Écrins, le centre sera un camp de base idéal.

Le secteur regroupe un grand nombre de courses classiques et moins classiques, pour les débutants, les initiés ou les experts. De nombreuses courses rocheuses ou glaciaires, faites vos jeux.

Les refuges des Ecrins vous accueillent avec des couettes chaudes et un bon repas en période gardée. ( Pensez bien à réserver avant de monter au refuge.) Hors saison, la partie hiver du refuge reste accessible.

Pour ceux qui n'ont pas peur de porter popotte et duvet, et qui préfèrent dormir au calme sous les étoiles, le secteur offre également de magnifiques zones de bivouac. (en gardant en tête que le bivouac, ce n'est pas planter sa tente à côté du refuge : info parc).

Pour explorer ou découvrir le massif avec un guide de haute montagne, vous pouvez faire appel au Bureau des guides d'Ailefroide.

Vue depuis le pied du col Emile Pic

Les courses glaciaires

En tête de liste, figurent évidemment La Barre (4 102 m) et le Dôme des Ecrins, plus hauts sommets du massif, mais il existe de nombreuses autres courses glaciaires magnifiques au départ du refuge des Ecrins, qui offrent un point de vue inégalable sur ces fameux 4000 : Roche Faurio est une grande classique, idéale pour découvrir l'alpinisme glaciaire, mais aussi le Pic D'arsine, ou encore Neige Cordier par le col Emile Pic (à faire en printemps ou début d'été).

La montagne des Agneaux (3665m) est également une incontournable au départ du refuge du Glacier Blanc, tout comme la traversée des dômes de Monêtier, itinéraire magnifique en boucle, avec en prime un petit bain de pieds dans le lac de l'Eychauda (ou baignade pour les plus téméraires) et une bonne bière chez nous :).

Le Pelvoux 3 943 m et sa traversée par le refuge du même nom.

L'Ailefroide 3 847 m, ou le col du Sélé par le refuge du Sélé. Il parait que le gardien est un spécialiste de la flore locale ;-)

Les Bans 3 669 m, Le pas des Aupillous par le refuge des Bans.

Arête Sud du Pic du glacier Blanc

Les courses rocheuses

Pour les amateurs de rocher, le Granite des Ecrins offre de belles surprises et de belles courses d'initation ou de perfectionnement.

Du refuge des Ecrins, ou du refuge du Glacier Blanc, de nombreuses courses d'arêtes faciles: la Pointe Louise, le Pic du Glacier Blanc, la traversée de Roche Paillon (course mixte très intéressante), et bien sur les incontournables Pointes des cinéastes. Pour les confirmés, Barre noire ou le pilier sud des Ecrins sont de belles courses d'ampleur. Sinon, allez explorer le glacier noir et ses impressionnantes faces nord, ou encore les Arêtes de Coste Rouge.

Du refuge du sélé, l'arête des Boeufs rouges en traversée, est une belle course d'initiation, avec une belle boucle sur le vallon des Bans. 

Du refuge des Bans, laissez vous tenter par la traversée des Arêtes de Coste-Counier.

Et bien sûr, la traversée des arêtes de Sialouze, depuis le refuge du Pelvoux, est souvent considérée comme la plus belle course d'arêtes du coin. Si vous montez par là haut, d'autres courses rocheuses intéressantes s'offrent également à vous: Petit Pelvoux, Aiguille du Pelvoux...